PASSÉ COMPOSÉ (vacances/biographie):“14ème arrondissement” d´Alexander PAYNE, (court-métrage/2006/ 6min45/FLE/C.O.-E.E./A2)

14ÈME ARRONDISSEMENT-AFFICHE

« Paris je t´aime » (2006) est une série de courts-métrages racontant une rencontre amoureuse dans un quartier de Paris.

–> »14ème arrondissement » d´Alexander PAYNE dure 6min45:

*synopsis:

Après ses premières vacances en Europe, Carol –une factrice de Denver (Colorado)- lit en français (niveau A2) ce qu’elle aime à Paris.

–>D´abord, il faudra répondre au Q.C.M. (C.O./dès A2):

*les réponses:

QCM-14EME ARRONDISSEMENT

–>Comme le guide de Carol donne peu d´informations sur la tombe de Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir (elle dit « Simón Bolívar »!) enterrés au cimetière du Montparnasse, il faudra tenter de reconstituer la biographie de Simone de Beauvoir  à l´aide des 10 éléments biographiques proposés et des verbes correspondants…au passé composé! (E.E):

BIO-DE BEAUVOIR

*les réponses: https://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_de_Beauvoir

*avec la transcription de la voix off de Carol (en option ou à utiliser en C.E. -divisée en paragraphes):  14eme arrondissement-lecture-voix off

Je voudrais parler d´un jour spécial pendant mon récent voyage à Paris.  Toute ma vie, j´ai rêvé d´aller là.  C´est pourquoi j´ai étudié le français ici dans cette classe pour adultes pendant deux ans.  J´ai sauvé mon argent et je suis allée à Paris pour 6 jours.  Même après 5 jours, je souffrais du jet lag et j´étais un peu fatiguée tout le temps.

C´était mon premier voyage à Europe.  Je voulais aller pour 2 semaines mais je ne peux pas laisser mes chiens Lady et Bumper pour si longtemps.

J´ai aimé beaucoup les musées et les rues de Paris.  Seulement la nourriture n´était pas aussi bonne comme je pensais.  J´avais considéré aller à Paris avec un groupe mais je suis une personne très indépendante.  Parce que je travaille comme factrice ici à Denver, je suis habituée à marcher tous les jours.  Aussi, je voulais avoir une aventure authentiquement étrangère et je voulais pratiquer mon français.

Ils disent beaucoup de choses sur Paris.  Ils disent il est où les artistes trouvent l´inspiration.  Ils disent il est où les gens partent pour chercher quelque chose (de) nouveau dans sa vie.  Ils disent il est où pour trouver l´amour.  Bien sûr à mon âge, je n´avais pas d´expectatives pour tout ça.  Mais pendant ces jours, j´avais beaucoup de pensées sur ma vie.

J´ai réfléchi si j´étais née à Paris ou si un jour j´avais de l´argent, je peux vivre là. J´ai imaginé distribuer les lettres chaque jour dans une rue comme ça et connaître les gens qui habitent là.  Je suis sûre qu´ils sont très gentils.

J´ai visité un cimetière fameux où sont enterrés beaucoup de gens.  J´ai vu la tombe de Jean-Paul Sartre et  Simone Bolivar.  Mon livre dit qu´ils étaient deux fameux écrivains français et qu´ils s´aimaient beaucoup et c´est pourquoi ils sont enterrés ensemble.  Et j´ai vu la tombe d´un homme qui s´appelle Porfirio Díaz.  Mon livre dit qu´il était dictateur de México pendant 35 ans.  C´était intéressant d´être à côté d´un homme très puissant qui maintenant ne peut plus bouger ou parler comme moi je peux.  J´ai pensé à ma sœur Patty qui est morte très jeune. Et j´ai pensé à ma mère qui est morte d´un cancer l´année dernière.

Un jour, moi aussi je serai enterrée et peut-être personne me visitera.  Mais je m´en fous, je serai morte.  Mais je ne suis pas une personne triste. Au contraire, je suis une personne heureuse avec beaucoup des amis et deux chiens merveilleux.  Seulement quelquefois je pense que (ça) serait bon (d´) avoir quelqu´un avec qui partager les choses. Par exemple, j´ai vu tout Paris d´un gratte-ciel, je voulais dire à quelqu´un « C´est beau, n´est-ce pas ? ».  Mais il n´y a pas personne.   J´ai pensé à mon ex petit-ami Dave si il aimerait ce voyage mais je me suis sentie un peu stupide parce qu´il y a onze ans que je ne parle pas avec lui.  Et maintenant il est marié avec trois enfants.

Puis, j´ai trouvé un très joli petit parc. Je me suis assise dans le parc et j´ai mangé un sandwich que j´ai acheté.  C´était très bon.  Et puis, quelque chose est arrivé, quelque chose (de) difficile de décrire.  Assise là et être seule dans un pays étranger, loin de mon travail et de tous les gens que je connais, un sentiment est venu à moi.  C´était comme si je me souvenais de quelque chose que je n´ai jamais connu ou que j´avais attendu toujours.  Mais je ne savais pas quoi.  Peut-être que c´était quelque chose que j´avais oublié ou quelque chose qui m´a manqué toute ma vie.  Seulement, je peux vous dire que j´ai senti en même temps la joie et la tristesse.  Mais pas trop de tristesse parce que je me sentais vivante.  Ça c´était le moment que j´ai commencé à aimer Paris et que j´ai senti que Paris m´aimait aussi.

–> et ma fiche péda: 14 ème arrondissement-Alexander PAYNE-FP

Fred DETTWILER

fdettw@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s