L´histoire de l´inconnu du photomaton (reportage INA, 2min25, 1989// FLE/dès B1/CO-EE créative)

« Reportage sur un collectionneur original, Michel Folco, dont l’histoire inspirera Jean-Pierre Jeunet pour son film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ». Michel Folco sillonne les stations de métro à Paris où sont installés des Photomatons afin de récupérer les photos jetées par les clients. Un jour, Folco trouve la photo déchirée, pourtant réussie, d’un jeune homme. Tous les jours, il retrouve à nouveau une photo de cet homme aux quatre coins de la ville. Il imagine alors des histoires sur ce client, avant de découvrir la vérité… »:

–>D´abord, il suffira de visionner le reportage jusqu´à 1min51 pour répondre aux questions suivantes:

  1. Qu´est-ce qu´un photomaton?  
  2. Qu´est-ce que Michel Folco collectionne ?
  3. Pourquoi les gens jettent leurs photos du photomaton ?

–>Ensuite, à partir de certaines informations (Paris, 1983, photos déchirées et jetées près de différents photomatons) et questions (ci-dessous), on tentera d´imaginer qui est l´inconnu du photomaton:

1.Qui est cet homme ? / 2. Pourquoi il est à Paris ?  Qu´est-ce qu´il fait dans cette ville ? / 3.Pourquoi il se prend en photo dans les photomatons ? / 4.Pourquoi il jette toujours ses photos à la poubelle ?

–> Finalement, on fera son portrait (80-100 mots) … avant de découvrir la vérité en images (réparateur de photomatons)

–>la fiche correspondante en docx:

–>la transcription du reportage (pdf):

Il est temps de se lancer vers l´inconnu…

Fred DETTWILER

fdettw@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s